Projets structurants

Promenade Gérard-Côté

La promenade de 2,4 km le long de la rivière Yamaska sera développée en plusieurs phases et la Place des spectacles est un élément central, un lieu rassembleur qui permettra d’accueillir jusqu’à 7 000 personnes lors d’évènements majeurs. Cette place devra également servir de parterre, pour la scène extérieure existante, située à l’arrière du Centre des arts Juliette-Lassonde. Ponctuée de jets d’eau, une fontaine urbaine permettra aux petits comme aux grands de se rafraichir et d’y jouer en mode hors évènements. La présence de ces jeux d’eau représentera une référence à la rivière Yamaska, adjacente à quelques mètres de cet espace public.

De plus, cette promenade bonifiée donnera préséance au transport actif, à travers une piste cyclable et un sentier piétonnier séparés l’un de l’autre par une plantation d’arbres qui prendront de l’ampleur, dans les années à venir, contribuant ainsi à verdir le secteur. Ce réaménagement entrainera l’abandon de la bretelle reliant l’avenue Bourdages Nord à la rue Marguerite-Bourgeoys permettant ainsi de relier le parc des Tisserands qui profitera d’une plus grande amplitude. De plus, une terrasse sera implantée sur la mini centrale électrique, offrant ainsi un point de vue exceptionnel sur la rivière Yamaska.

« Maintenant que ce concept est adopté. La firme Daoust Lestage amorcera le travail de conception des plans et devis en vue de permettre le lancement d’un appel d’offres pour amorcer les travaux d’aménagement dès le printemps 2023. La nouvelle promenade Gérard-Côté sera un lieu emblématique de Saint-Hyacinthe et nous avons bien hâte de la voir s’implanter. Nous sommes privilégiés d’être accompagnés de la firme Daoust Lestage dans ce projet. Elle vient tout juste de remporter le Grand prix d’excellence 2022 de l’Ordre des architectes du Québec pour son projet de réaménagement du parc de la Chute-Montmorency et nous sommes convaincus que le concept qu’elle a développé pour notre future promenade offrira également une expérience exceptionnelle pour les piétons, cyclistes et festivaliers, en plus de mettre en valeur notre rivière. C’est un projet qui tient compte de nos racines, mais qui nous positionne habilement vers l’avenir », souligne le maire de Saint-Hyacinthe, André Beauregard.

Nouvelle bibliothèque 

En 2017, la Ville de Saint-Hyacinthe a acquis l’immeuble situé au 2175, rue Girouard Ouest afin d’y déménager la bibliothèque T.-A.-St-Germain. La construction a débuté comme prévu en 2021 et l’ouverture est attendue pour l’automne 2022.

Cette bibliothèque, du type 3e lieu, proposera de nouveaux espaces attrayants, conviviaux et modulables, adaptés aux multiples clientèles et permettront la lecture, l’échange, la détente, l’apprentissage et le partage de connaissances. Elle offrira une variété de places assises confortables convenant à toutes les clientèles et à toutes les activités. Elle permettra le travail, seul ou en équipe, dans des espaces bien adaptés. Elle sera dotée d’espaces d’animation multiples et de laboratoires équipés des outils technologiques (ordinateurs et autres technologies numériques) pour favoriser l’appropriation des technologies par la communauté maskoutaine.

La Médiathèque occupera l’ensemble du bâtiment pour y déployer son offre de service de bibliothèque.

Ce projet s’inscrit également dans le cadre du futur pôle culturel. Par son positionnement et ses services, elle deviendra la plaque tournante du pôle qui intègrera le Centre culturel Humania assurance, le Centre des arts Juliette-Lassonde, le Musée d’art et société et le Centre d’histoire et d’archives.

Nouvelle bibliothèque

Nouvelle bibliothèque 

Nouvelle bibliothèque