Changement d'horaire des comptoirs de la cour municipale et du paiement des taxes et contraventions

Lundi au jeudi de 9 h à 12 h et de 13 h à 17 h et le vendredi de 8 h 30 à 13 h

Programme triennal d’immobilisations - entretenir et développer nos infrastructures tout en contrôlant notre dette

Saint-Hyacinthe, le 22 novembre 2022 – En adoptant le Programme triennal d’immobilisations (PTI) 2023-2024-2025, le conseil municipal a retenu 243 projets totalisant des investissements de 176,5 M$.

« Ce PTI est arrimé avec nos Orientations et priorités adoptées ce printemps et s’inscrit en continuité avec nos engagements antérieurs. Il vise à poursuivre nos efforts de revitalisation du centre-ville, à investir dans certains parcs et infrastructures municipales, sans oublier l’entretien de chaussée et le développement de notre réseau cyclable. Comme dans les années passées, nous allons continuer à bonifier nos réseaux d’aqueduc et d’égouts en lien avec notre Plan de gestion des débordements. Notre défi est toujours d’entretenir et de développer nos infrastructures tout en contrôlant étroitement notre dette à long terme. », explique le maire de Saint-Hyacinthe, André Beauregard.

Grands projets 2023

Alors que 152 projets figuraient au plan d’investissement 2022, pour un total de 40 M$, celui de 2023 comporte 159 projets totalisant 53,7 M$, soit 13,7 M$ de plus que l’année précédente, ce qui équivaut à une augmentation de 34 %. Ce niveau inégalé d’investissement est lié à certains projets majeurs. L’inflation de même que les enjeux d’approvisionnement et de main-d’œuvre expliquent aussi cette somme inégalée.  

Des investissements de 11,7 M$ sont alloués à 34 projets liés à la gestion des infrastructures d’eau. Ces projets sont souvent souterrains ou peu visibles, mais demeurent essentiels pour la mise à niveau de nos infrastructures d’eau et la protection de l’environnement. Les principaux investissements 2023 sont liés au Plan de gestion des débordements dont :

  • la séparation du réseau d’égouts sur la rue Marguerite-Bourgeoys et l’avenue Saint-Joseph ;
  • la réfection d’égouts sur la rue Jolibois, l’avenue Brabant et la rue Pierre-Dupont;
  • le remplacement de deux génératrices à l’usine de filtration;
  • le bouclage d’aqueduc sur une partie des rues Yamaska et Saint-Pierre Ouest;
  • la construction d’un tronçon d’égout sanitaire sur le boulevard Laurier Ouest;
  • l’inspection de l’intercepteur sanitaire nord;
  • la séparation des réseaux d’égouts du bassin versant du déversoir Laflamme; et
  • la réhabilitation de la conduite d’aqueduc de la rue Brouillette. 

Les 125 projets associés à la gestion municipale, en 2023, totalisent des investissements de 42 M$. Ces projets sont plus facilement visibles par les citoyens et comprennent notamment :

  • l’aménagement de la Place des spectacles et de la promenade Gérard-Côté – secteur « arts et culture » ;
  • la réfection de pavages, trottoirs et bordures;
  • l’acquisition d’un terrain dans le secteur de la Métairie;
  • des travaux d’aménagement du parc Aurel-Letendre;
  • l’agrandissement du centre communautaire Assomption ;
  • l’acquisition d’immeubles qui pourraient profiter d’une requalification à court terme;
  • des travaux au 1400, rue Saint-Antoine;
  • la restauration de la Porte des anciens maires, dans le cadre du 275e anniversaire de la ville ;
  • l’aménagement d’une terrasse extérieure au 1555 Marché public;
  • l’ajout d’aménagements cyclables;
  • le remplacement de la chaufferie de la caserne 1;
  • le remplacement d’une niveleuse;
  • le remplacement d’un camion autopompe ;
  • le remplacement des modules de jeu au parc Jean-Claude Patenaude;
  • la mise aux normes des feux de circulation et la réhabilitation de trois intersections;
  • la réfection de la tuyauterie et de la peinture à la piscine La Providence; et
  • le concept d’aménagement du parc-école Laroque.

Entretien et environnement

« Cette programmation est ambitieuse, avec 243 projets à déployer au cours des 36 prochains mois. Nous sommes convaincus qu’elle contribuera à améliorer la qualité de vie des Maskoutains. Elle permet aussi aux citoyens de profiter d’infrastructures plus modernes et durables. Tous ces nouveaux projets s’ajoutent à ceux en cours, comme celui de la nouvelle bibliothèque. La ville continuera donc à vivre une période de croissance. », de souligner le maire André Beauregard.

Financement

Cette programmation d’immobilisations s’appuie sur cinq grandes sources de financement :

  • l’argent comptant provenant principalement du fonds d’administration, du fonds de roulement et des réserves financières pour un montant de 18,1 M$;
  • les subventions attendues représentent une somme de 6,7 M$;
  • les emprunts à long terme totalisent 13,3 M$;
  • les emprunts à court terme, dont le rabattement est prévu sur deux ans maximum, totalisent 14,7 M$;
  • les contributions des riverains et tiers représentant 849 000 $.

Pour plus d’information, consultez la présentation du programme triennal d’immobilisations ou visionnez la séance extraordinaire du 21 novembre en ligne.

Source : Direction des communications et de la participation citoyenne 450 778.8300

Télécharger le PDF